Vidéo Raimiti

&nbrsp;

mercredi 25 mai 2016, 11h10.
Ouverture de cette nouvelle page de Gazette. Il a fait très beau hier, mais en fin d’après-midi, l’oiseau a chanté.
Début de soirée avec plein d’étoiles et, reste de la nuit…….. avec plein de pluies. Toutes les cuves débordent, les canards s’éclatent, les orchids sont repues d’eau, le motu est dessalé et s’il ne pleut plus, le ciel reste bien chargé.
Les 8 visiteurs du moment viennent de nous quitter pour le village, puis la ville. Le lagon est assez calme et la traversée devrait pouvoir se faire au sec. Pour quelques heures, Raimiti est vide, jusqu’au retour d’Heiarii et du nouvel arrivage.
Avec 4 faré qui se libèrent, c’est la lingerie qui va se remplir. Je vais avoir de quoi faire, pour occuper les machines à laver.
Retour de Stan et Chanel, si Air Tahiti les accepte à bord. La priorité étant réservée aux touristes, les locaux ne peuvent monter à bord, qu’en fonction des places restantes, lorsqu’il y en a. Ce qui, bien évidement fait des mécontents !
jeudi 26 mai 2016, 8h32.
Il est encore tombé pas mal d’eau la nuit passée. Toutes nos réserves débordent.
Ça y est, le faré 4 récif est à nouveau opérationnel avec le nouveau faux plafond, les vernis et peintures refaites, ici et là. Il y aura des photos d’ici peu.
Dès ce matin, nous allons réinstaller l’échafaudage pour commencer le 3 récif.
J’ai réussi, entre les averses, à refaire ce qui n’allait pas sur le kau. Maintenant, je n’ai plus qu’à attendre un soleil franc et massif, sans nuages au loin, pour pouvoir commencer les peintures.
Finalement, Stan et Chanel ont bien été embarqués. Les voilà de retour sur le motu.
A nouveau sans la moindre connexion téléphone et internet depuis 24 heures. Une fois de plus, l’isolement avec le reste du monde est total. Comme il n’est prévu aucun transfert pour les 2 jours à venir, ce n’est pas vraiment gênant.
samedi 28 mai 2016, 18h11.
Le beau et chaud soleil est de retour. L’usine Raimiti tourne à fond.
J’ai fini de poser le tissu du faux plafond au 3 récif, c’est au tour des gars de finir avec les kakatas.
Le kau en est à sa seconde couche de gelcoat, travail que je fais avec Junior et Stan.
Chanel a reprit ses ménages, la lingerie et le service Restaurant de midi.
Les choses avancent vite et bien, l’ambiance est Top, toute l’équipe va et fonctionne comme il faut, le temps est beau : pourvu que ça dure !
Dès que possible, il va falloir zigouiller une vingtaine de canards qui sont une fois de plus, beaucoup trop nombreux. Ils coutent une fortune en croquettes chiens qu’ils adorent. Ils y a aussi trop de mâles qui commencent à se fritter, il est temps de clairsemer et de ramener l’équilibre. Quelques coqs « locaux » qui chantent non-stop, feront aussi parti de la tuerie.
Tauna ressemble à Idéfix, elle a eu droit en fin de journée, à une méchante coupe de sa toison. La voilà toute « gaitte », légère, ridicule et aérée.
Demain dimanche, je vais faire un saut jusqu’à Tetamanu. J’ai un paquet de mails à envoyer, et surement un autre paquet « en souffrance », à recevoir. J’en profiterai pour voir avec Sané, quand nous allons pouvoir faire l’installation, pour que les ondes magiques arrivent au plus vite, jusqu’à Raimiti.
dimanche 29 mai 2016, 8h28.
Toujours ce vent frais, mais ce matin, le ciel est bien couvert. Pas sûr que nous puissions passer la troisième et dernière couche de gelcoat.
Ce n’est pas bien grave, il y a un gros stock de kakata à poncer et teinter.
Si la météo ne s’empire pas, Tetamanu reste à mon programme de l’après-midi.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI. Alle Rechte vorbehalten.
Joomla! ist freie, unter der GNU/GPL-Lizenz veröffentlichte Software.