Vidéo Raimiti

&nbrsp;

lundi 30 mai 2016, 16h46.
Mais ce n’est pas possible comme ça passe vite, déjà demain la fin de mois, les salaires, les diverses paperasses et, j’en passe.
Fini aussi le plafond et les vernis du faré 3 Tua. En fin d’après-midi, nous avons déménagé notre échafaudage au 2 qui sera le dernier, à subir le traitement de remise à neuf.
Contrairement aux conneries d’un temps pluvieux, annoncées par météo France, l’oiseau reste silencieux donc, rien que du beau, avec toujours ce vrai-faux maraamu qui ventile et rafraichi le motu, bien agréablement.
Junior et Stan se sont lancés dans le montage de notre antenne qui va capter les ondes magiques. Ce n’est pas si simple de monter cette antenne, qui va culminer à 12 mètres au-dessus de la toiture du restaurant, et devoir passer bien au-dessus de la cime du kahaia.
Sané qui est en ville en ce moment, reviendra mercredi avec le matos à installer et brancher. Il parait que si tout va et se passe bien, nous serons connectés à notre tour, d’ici la fin de la semaine prochaine. A suivre !
Le kau est au séchage, aidé de ce beau temps sec et ensoleillé, il sera prêt pour recevoir le primer, puis l’antifoulling carbo-guard, d’ici 2 jours. Ensuite, nous allons devoir innover pour la mise à l’eau. Si nous le retournons au sec là où il est positionné, nous risquons fortement d’abimer peintures et autres, avant d’arriver à le faire rejoindre l’élément liquide. L’idée est donc d’arriver à l’envoyer dans l’eau, à marée haute, sans vent ni houle, dans la position à l’envers ou il est actuellement. Puis, une fois à l’eau, arriver à le retourner pour qu’il trouve sa position normale de flottabilité et ce, sans l’abimer ou le couler. Encore un truc pas simple a réaliser mais, nous aimons assez nous lancer ce genre de défi, qui consiste à ne surtout pas faire comme les autres mais, comme on le sent. Les Mike Giver (Junior et moi) du motu, ont les neurones en effervescence, en attendant de trouver la meilleure solution pour une douce et efficace mise à l’eau de l’engin !
Pour le reste RAS, Frégata a gobé ses 2 gros koméné quotidien, les orchidées poussent bien, notre planning étant bien chargé, les canards sont en sursis provisoire. Le Cobia qui devrait livrer à domicile aura une semaine de retard, ce n’est pas bien grave, on avait prévu le coup !
Voilà pour les « news » du jour. Au programme de ce soir, gigot, graine de couscous et sauce Maluha. Ne faisant qu’un vrai repas par jour, je ne risque pas de le louper.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI. Alle Rechte vorbehalten.
Joomla! ist freie, unter der GNU/GPL-Lizenz veröffentlichte Software.