Vidéo Raimiti

&nbrsp;

Lundi 13 juin, 16h07.
C’est peut-être la fin d’une série « d’emmerdes » à répétition et collante, comme cela arrive parfois.
Notre kau le 60 cv immobilisé le temps de le réparer, c’est le R3 qui est tombé en panne, puis le Camzaz. Un des 2 groupes électrogène s’est lui aussi, mis à faire n’importe quoi. Une des machines à laver est devenue « tout soudain » inutilisable, pour cause de cuve percée avec inondation garantie, dans la lingerie. Bref, une nouvelle série faite pour tester notre « zénitude », et nos capacités à trouver les solutions.
Pour le R3, c’était assez facile : une des bobines avait cramé. Depuis la mise en place d’une neuve, c’est reparti.
Plus compliqué avec le Camzaz où c’est l’arrivée d’huile hydraulique qui est percée. Une nouvelle bague à usage unique, arrivera tout à l’heure de Tahiti pour résoudre le bug.
Un nouveau régulateur arrivera par le même vol, pour que le groupe fournisse à nouveau du 220 volts, et non du 18 volts.
Quant à la machine à laver, mis à part faire pousser du cresson à l’intérieur de la cuve, elle est vraiment kaput.
Pour la météo, ça n’est ni pire ni mieux. De la grisaille, des averses, quelques rayons de soleil et, re de la pluie…………ça ressemble plus à la Bretagne……… qu’aux Tuamotu !
Coté espoir, un téléphone de Sané laisse prévoir sa venue avec Mathieu, pour demain. En attendant impossible de recevoir ou d’envoyer le moindre mail, de chez nous, en passant par le réseau normal. Là aussi, d’après radio cocotier la poste se bouge enfin. Du monde des civilisés, elle aurait envoyé 2 ou 3 techniciens qui œuvreraient pour non seulement réparer ce qui ne fonctionne pas, mais en plus, nous passer de la 2G a la 3G. Là aussi, ce serait pour demain. En fait, il y a tellement de trucs annoncés pour demain, qu’il va surement se passer quelque chose.
Les visiteurs, consignés sur le motu hier, cause « bad wether », ont pu faire Tetamanu ce matin, avant de repartir sur le village à midi. Les restants ont accompagné Marama cet après-midi, pour une sortie pupuhi. L’idée étant d’avoir du beau poisson bien frais, pour le BBQ de ce soir.
Après une intense réflexion, Junior est en train de fabriquer un escalier escamotable qui sera fixé sur le trimaran. En effet, c’est la seule chose qui manque pour exploiter notre ex faré flottant. J’avais, lors de mon dernier passage en ville, demandé un devis pour réaliser ce travail assez simple, de 3 marches. Un mois plus tard, le devis est enfin arrivé pour un total de 700 000 xpf soit, presque 6000 Euros. Ce qui me fait du 2000 Euros la marche. Franchement, ils sont quand même un peu « cintrés » ces civilisés de la ville. Au final, j’aurai mon escalier de création artisanale, locale, pas chère, et surement aussi bien que l’autre, mais made in Junior.
mardi 14 juin 2016, 8h59.
Incroyable mais vrai. Ce matin, réveil avec un ciel tout bleu, un beau soleil, presque pas de vent, et un lagon tout calme. Ça fait tout drôle et tellement de bien de retrouver toutes ces couleurs, ces contrastes, cette quiétude, ce calme, cet ensemble de choses qui fait tout de suite grimper le moral !
Les pièces pour le groupe et le Camzaz sont bien arrivées hier. Malheureusement, pour le groupe, ça doit être un autre problème qui est hors de nos compétences. Il va falloir se résoudre à faire venir le mécano de Tahiti. Comme le réseau téléphone est en carafe totale, impossible d’organiser son passage !
En attendant, je vais de ce pas, rejoindre Junior pour tenter de remettre le Camzaz en état.
9H45, toujours le vide sidéral avec le téléphone mais, le Camzaz est réparé. Il peut reprendre du service.
11H37, les visiteurs du moment sont de retour d’Hirifa : trop contents d’avoir eu presque trop de soleil !
Remise en route du faré 3 récif, avec toute cette humidité, le séchage des vernis et teintes a été assez long mais, cette fois c’est tout bon.
Toujours rien avec le téléphone. Nous étions en 2G et devions passer en 3G, pour le moment le réglage sur 0G est assez réussi. « Peut mieux faire », comme disait mon prof de maths !
13h58, le soleil est toujours là, mais toujours pas de téléphone.
Mathieu est arrivé sans Sané, il est en train d’installer la nouvelle ligne internet.
Junior ne voulant pas s’avouer vaincu par le groupe électrogène, a décapoté le moteur pour finalement, trouver un fil électrique coupé de la source d’alimentation. Il reconnecte, contrôle un peu tout et si ça se trouve, tout va fonctionner d’ici ce soir.
Marama est allé sur le lagon pour la dernière sortie « pêche » d’Anders. Ce dernier repartira demain, pour sa Suède natale. Dommage que le beau ne revienne qu’à la fin de son séjour, nous n’aurons pas eu l’occasion de faire la sortie à l’Ouest annoncée, ni des sorties pêches en haute mer, qu’il aurait bien apprécié.
14h15, victoire : Junior vient de mettre le groupe en route et……ça fonctionne !

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI. Alle Rechte vorbehalten.
Joomla! ist freie, unter der GNU/GPL-Lizenz veröffentlichte Software.