Vidéo Raimiti

&nbrsp;

dimanche 24 juillet 2016, 12h56.
Beau temps hier, avec un radieux soleil. Juste ce qu’il fallait pour pousser le trimaran jusqu’à Hirifa et l’ancrer au bord de la plage, là où nous avons pieds. Accompagné de ma petite armée (Elvina, Chanel, Harrys, Diana et Marama) ainsi que du gros pot de peinture bleue, des pinceaux et des chiffons : la pirogue encore blanche à l’aller, est devenue toute bleue pour le retour. Cette nouvelle couleur à l’air de bien plaire à tous. Elle lui donne un air plus « festif » et la rend plus visible de loin. Cette fois, elle est fin prête pour assurer les sorties des visiteurs.
Depuis ce matin, changement total du ciel. Il pleut presque non-stop. Pas question de penser à résinier, gelcoater ou peindre.
Dans la nuit, le cochon a réussi une fois de plus, à se sauver de son enclos pour venir détruire les plantes autour du restaurant. C’est un vraie peste cet animal, qui ne pense qu’à faire des conneries. Si la météo reste au gris, nous risquons de nous occuper « grave » de lui, dès demain !
Malgré le temps fort maussade, Marama vient de partir « balade » les visiteurs à Tetamanu. Junior et Harrys sont allés pupuhi, alors que, Heiarii est en route pour un aller-retour au village.
Quant à moi, je suis bien décidé à rester au sec.
lundi 25 juillet 2016, 9h25.
Retour du beau temps.
Je suis très contrarié ce matin, pour ne pas dire plus. Le cochon s’est à nouveau barré de son enclos, la nuit passée. Il a réussi à s’infiltrer dans mon mini jardin ou, il a tout cassé, bouffé et labouré. Adieu mon persil, menthe, citronnelle et poivrons. Par contre les orchidées sont saines et sauves. Impossible d’attraper l’animal. Sachant que les représailles risquent d’être sévères, il est allé se cacher dans la brousse, d’où il ne sortira que lorsqu’il aura trop soif ou faim. Qu’il prenne bien son temps, cela va m’en laisser pour organiser son retour avec comité d’accueil !
Quelques départs au programme du jour, et l’arrivée de l’électricien qui vient faire son contrôle annuel des groupes électrogènes. D’ici peu, va commencer la haute saison, je ne veux pas prendre le moindre risque, il faut que les 2 groupes soient totalement fiables.
Rien de plus pour cette nouvelle semaine qui commence.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public