Vidéo Raimiti

&nbrsp;

mardi 13 septembre 2016, 11h27.
Un gros paquet de visiteurs vient de reprendre la route de la civilisation. Raimiti semble bien vide tout à coup, même si, cela sera de courte durée.
Une belle équipe de Catalans composait le groupe des partants. Des gens aimant la vie, toujours riants, les yeux pétillants….. avec lesquels, il doit être difficile de s’ennuyer. Ils vont nous manquer.
Hier soir, le vent s’est enfin calmé (même s’il est de retour ce matin). Après le service du diner, Marama, moi et les chiens sommes allés Taketo du côté de la Lune. Quelle méga pêche en à peine 2 heures, qu’il a fallu interrompre pour cause de pénurie d’appâts !
2 bacs bien remplis de gros meko (bec de cane) et kito monstrueux (mérous). Un seul bas de ligne a été cassé par un requin. Une nuit calme et lumineuse ou l’éclairage tamisé de la lune, régnait solitaire sur la surface étincelante du lagon. Ami poète, bonjour !
Bref, une super partie de pêche comme pas vécue depuis un bon moment.
Stan est ravi de son nouveau stock de filets qui va lui permettre de moins jongler en cuisine. Vu la pêche miraculeuse d’hier, Harrys et Chanel se sont inscrit ce matin, pour ma prochaine sortie Taketo. A croire que les spots de pêche connus du vieux popaa tropicalisé, sont bons !
Si nous devions faire une sortie pêche avec plusieurs pêcheurs, je pense prendre notre pirogue-trimaran qui peut accueillir jusqu’à 8 pêcheurs. Un concours du meilleur taketo-man ou woman, est tout à fait envisageable. Encore une nouvelle idée débile, à approfondir !
En attendant, nous profitons du calme relatif pour mettre à jour les lessives, les ménages, le nettoyage du jardin et bien d’autres. Croyez-moi, les occupations ne manquent pas.
mercredi 14 septembre 2016, 9h53.
Une fois de plus, je n’ai pas pu finir la Gazette hier. Même si beaucoup de choses à faire ce matin, je vais en premier, terminer mon bavardage.
Toujours pas de pluie a l’horizon, ça craint !
Toujours ce vent qui blanchit le lagon, c’est Fiu !
Toujours ces baleines qui se coursent, elles m’épuisent !
Depuis hier, une nouvelle technique de piège diurne a permis d’attraper 2 autres coqs. Maintenant, ça chante nettement moins sur le motu, les 3 survivants n’osent plus émettre le moindre son. Ma petite salade verte avec fricassée de cœurs, foies et gésiers de coqs d’hier soir…………..un régal gustatif mais aussi moral, de chaque bouchée mastiquée avec une délectation au parfum de vengeance !
Quelques nouvelles en vrac du motu.
Je vais essayer de refiler un de mes chats à Tila, l’épouse de Manihi a Motu Aito.
Zaza est à Tetamanu, toujours fidèle au poste, entre 2 « évasans » ou 2 réunions.
Camille est sur le retour d’une GVM (grande visite médicale) faite à Papeete.
Radio cocotier de Tetamanu est bien calme car :
Annabelle est aux abonnées absentes depuis son dernier séjour forcé à la capitale. Cela remonte à plusieurs mois maintenant. Depuis, un grand calme règne sur la passe !
Ça doit ressembler à Raimiti, sans les chants des coqs. Un vide, un manque, une absence………… qui fait tellement de bien.
Quelque chose me dit que je suis bien parti pour faire la « langue de pute », aussi je retourne à mes œuvres manuelles, et merci à Flo de ne pas mettre cette Gazette en ligne.
A la prochaine.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI. Alle Rechte vorbehalten.
Joomla! ist freie, unter der GNU/GPL-Lizenz veröffentlichte Software.