Vidéo Raimiti

&nbrsp;

Dimanche 14 mai, 8h23.
Retour à la grisaille qui recouvre tout, de l’horizon Est à celui de l’Ouest.
Le Maraamu (vent frais qui vient de l’antarctique) balaye le lagon du Sud au Nord. Si cela a pour effet négatif d’agiter le lagon, le positif est la chute immédiate de quelques degrés. Nous sommes passés de 34° à 25° en quelques heures. J’ai l’impression de revivre !
La journée s’annonce bien calme, avec juste un aller-retour à Tetamanu pour 2 plongeurs. L’intention de Marama d’aller taquiner quelques kito et meko pour les prochains repas et, c’est à peu près tout pour le programme du jour.
lundi 15 mai 2017, 8h45.
Nouvelle semaine qui démarre avec un ciel plus ou moins couvert.
Par contre le vent s’est bien calmé, le lagon est redevenu tout calme et plat. Marama a pu en profiter pour aller remplir un bac de kito (mérou) et meko (bec de cane). Nous voilà avec un bon stock de poissons frais, pour les prochains repas.
Lors de mes dernières courses en ville, j’ai désespérément cherché à acheter une paire de skis nautique. Au quatrième et dernier magasin susceptible de vendre ce genre d’article, le vendeur m’a expliqué que ces articles ne se commandaient plus, car plus du tout à la mode, trop ringard, dépassés par les planches de surf et autres kite. J’étais sur le point d’abandonner mon ardent désir de refaire régulièrement du ski, lorsqu’un autre client du même magasin m’a fait signe de le rejoindre. Un monsieur Tahitien à la cinquantaine bien sonnée, s’appelant Camille. Ce Camille m’a annoncé avoir une paire de ski remisée dans son garage dont il n’avait plus l’utilité et, qu’il serait heureux de savoir que d’autres s’en serve.
Il a refusé que je puisse les acheter. Il a juste accepté qu’à l’occasion, je lui fasse passer une glacière de poissons frais des Tuamotu. Lors de la dernière livraison du Cobia, j’ai récupéré cette paire de ski, pratiquement à l’état neuf, qui n’attendent que mon bon vouloir pour tenter d’aller glisser.
Mon dernier vol plané dans les poubelles m’a obligé à différer le baptême des skis sur le lagon de Fakarava, mais bon, vu le calme du lagon, l’avancement de la cicatrisation des plaies et la grande envie d’y aller : ce sera d’ici ce soir, c’est sûr.
Le plan d’eau entre Raimiti et Hirifa est juste trop parfait pour ce sport. J’ai trop envie de reprendre une activité physique régulière, de ré oxygéner un tant soit peu mes muscles dégonflés, perdre un peu de bide Hinano, raffermir mes fessiers victimes de la loi d’Isaac Newton, maltraiter mon dos qui me fait parfois mal sans raison valable, mais aussi : donner le gout de cette glisse à mes jeunes Padaoines, qui ne demandent qu’à apprendre.
Et pourquoi pas au final, le proposer à nos visiteurs sportifs qui pourraient avoir envie de glisser le long du « papa », dans le soleil couchant. A suivre….
La suite, ce sera pour demain.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public