Vidéo Raimiti

&nbrsp;

mercredi 17 mai 2017, 8h23.
Nouvelle journée qui démarre avec un franc soleil et un zeste de vent d’Est. Tout s’annonce assez bien, si ce n’est qu’un des deux groupes électrogène déconne, et que le surpresseur ne veut plus s’arrêter.
Mais bon, il en faudra plus pour entamer ma bonne humeur. Je préfère ouvrir le bureau, déguster quelques cafés, et plus tard, aller faire la visite technique de ce qui ne tourne pas rond. Il y a quelques années, je me serai affolé. Maintenant, c’est bien diffèrent, on finit toujours par trouver ce qui coince.
Il devait y avoir des départs et des arrivées au programme du jour. Il n’y aura que des départs. Une nouvelle et énième grève (les pompiers cette fois) paralyse tous les aéroports. Résultat des courses, pas d’avion pour Fakarava pour 48h minimum. C’est le big bazar pour tous ces touristes, venus de si loin pour visiter nos iles et de se retrouver coincés dans des aéroports, qui n’ont vraiment rien d’attractif. En espérant que « ces conneries » ne vont pas durer trop longtemps, nous sommes bien placés pour en subir les conséquences. Du coup, ce soir Raimiti sera vide de visiteur !
Hier en fin d’après-midi, nouvelle cession ski avec les jeunes. Teaki et Marama sont sortis assez rapidement, visiblement ils aiment et prennent gout à cette nouvelle sensation de glisse. Plus compliqué pour sortir Stan, mais après x tentatives, il a fini par y arriver. Il n’y en a pas pour longtemps pour qu’ils rattrapent mon niveau et le dépasse aisément. En attendant et provisoirement, je reste le « maitre ».
Toujours est-il que ce matin, mes bras, mes cuisses, ma nuque et mon dos tirent de partout. Il y a bien longtemps que je n’avais ressenti ce genre de douleur, pas vraiment douloureuse mais qui rappelle que la machine est bien rouillée, voir usée. Ce qui me réconforte, c’est que Teaki et Marama (les jeunes) ont eux aussi, mal partout.
Jeudi 18 mai 2017, 9h29.
Re-nouvelle journée de beau temps au programme. Zéro visiteur arrivé hier puisque, "Merci les pompiers", pas d’avion. Les prochains visiteurs étant prévus pour samedi, la semaine va être bien calme par chez nous.
Aussi, on s’occupe comme on peut.
Stan s’est lancé dans le grand nettoyage (du sol au plafond) de sa cuisine. Heiarii, Teaki et Marama sont allés remplir une cinquantaine de sacs de sable à Hirifa pour finir de boucher les derniers petits trous de notre plage. Chanel fait le grand rangement de la lingerie, avec le tri des linges qui vont devoir passer entre les mains magiques de Diana et de sa machine à coudre.
Je vais surement mettre l’équipe de repos pour l’après-midi, avec proposition d’un peu de ski en fin de journée, si cette belle météo se maintient.
Quant à moi, j’ai sorti et déballé tout le matos pour faire du kite. Cela fait des mois que l’aile n’a pas été gonflée. Il est temps de tout bien contrôler, pour être « ready » lorsque le vent reviendra.
A plus tard, pour de prochaines infos en direct du motu.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public