Vidéo Raimiti

&nbrsp;

vendredi 19 mai 2017, 9h06.
Encore du beau temps et, toujours la grève.
Personne n’arrivera aujourd’hui, alors que le Cobia est bien passé pour livrer la salade, les légumes et les fruits. Si je ne veux pas que cette marchandise finisse aux cochons, nous allons devoir nous mettre en état d’overdose de fruits et légumes. Arriver à avoir trop de fruits et légumes au fin fond des Tuamotu a quelque chose d’assez rarissime, comique et ridicule mais, c’est bien le cas !
Notre plage aux reflets rosés est à nouveau toute belle, prête à affronter la prochaine tempête.
Séance de ski hier en fin de journée. Mes 3 élèves, Teaki, Marama, et Stan commencent à vraiment bien se débrouiller. Sauts de vague, virages serrés, slalom et gamelles impressionnantes, tout y est. D’ici peu, ils vont pouvoir passer au monoski.
Test tout à fait concluant pour l’aile de kite. Elle est vraiment étanche, pas la moindre fuite d’air. Dès le retour du vent nous irons tester le matos et nos compétences. Je pense que mes gars risquent de vraiment aimer cette nouvelle distraction bien physique, qui devrait les maintenir en forme. De plus, il va surement y avoir un peu de concurrence entre eux, ce qui est sans nul doute, la meilleure des motivations.
Au programme de ce matin, c’est débroussailleuse, ramasse feuilles, ratissage, ramassage des cocos, brulage des pehu (toutes les cochonneries qui trainent) pour toute l’équipe.
Vu qu’il n’y a aucun visiteur sur place, j’ai autorisé l’utilisation de leurs appareils à musique (si on peut appeler ça de la musique). Quelle brillante idée, vu qu’ils ne savent écouter la musique qu’à fond la caisse, ça braille de tous les côtés. On se croirait à Papeete, place du marché, un jour de grande affluence. J’espère que cette pollution sonore ne va pas stresser la frégate (frégata minor), les kutiotios (acrocephalus caffer), les 0’o (ptilinopus coralensis) et autres manu (oiseaux) qui peuplent le motu.
Quoi qu’il en soit, le boulot avance vite et bien. Au cas où la grève prendrait fin ce jour, comme radio cocotier le laisse croire. L’équipe va bosser en journée continue, pour avoir quelques heures de libre cet après-midi. Et comme le vent de Sud-Est a l’air de pointer son nez, une sortie à Hirifa avec le kite me semble de plus en plus probable.
A suivre……. pour le moment je vais rejoindre les autres dans la garden techno partie assez enfumée, qui même de loin, me semble assez bruyante et abrutissante.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public