Vidéo Raimiti

&nbrsp;

lundi 24 juillet 2017, 9h56.
Bon anniversaire à la Reine Amidala de Biarritz, qui passe aujourd’hui le cap des 81 printemps, et qui garde suffisamment la forme pour aller trotter dans les prairies verdoyantes du pays Basque.
Ici, cette fois ça y est. La saison officielle des migrations touristiques est bien entamée. Nos divers bricolages et autres, vont devoir être mis de côté pour un moment, avec le « va et vient » qui s’annonce.
Comme à chaque saison, il y a obligatoirement l’arrivée du visiteur « imbuvable » qui vient juste polluer les lieux. Cette année, c’est Motu Aito qui a eu la joie d’ouvrir le bal avec un couple de Français « Just terrible ». Ils n’ont même pas fait 24 heures sur le motu, avant de repartir dans l’autre sens, pour faire profiter à d’autres de leur négativité absolue. Évidemment, c’est moi qui a eu le privilège de les transférer dans les 2 sens, et ni mon bateau, ni moi, n’avons été épargnés de leurs critiques totalement ridicules. Finalement, il y a des gens vraiment trop nuls qui sont juste à plaindre. Mais, comme leur a dit Manihi en guise d’adieu, au moment où ces personnes sont montées sur mon kau : « N’oubliez pas que la vie est belle ».
Sinon, à Raimiti, mes malades vont mieux. Harrys a repris du service. C’est maintenant au tour de Chanel d’être alitée. Seul Marama, Teriitai et Teaki semblent immunisés.
A part ça, lors de mes transferts au village, j’ai trouvé sur le quai une jeune chienne errante. Toute jeune, craintive de tout, affamée, surement ayant subi des maltraitances, bref, un animal en souffrance, comme il devrait être interdit d’en croiser.
Du coup, nous avons depuis 2 jours cette nouvelle recrue à Raimiti. C’est sûr, elle fait partie de la famille des « Canis canis » mais pour ce qui est de la race, je pense que c’est tout nouveau et qu’il n’y a pas de nom officiel. Imaginez une tête de chiwawa montée sur 4 pattes de flamant rose, avec 2 oreilles de fennec du Sahara et un corps de lévrier. Bref, dans le moche, elle me semble être un premier prix, hors concours.
Du coup, nous avons bien du mal à lui trouver un nom. Certains optent pour Mars Attak, d’autres pour vagabond, d’autres pour Tétromoch, on verra bien d’ici quelques jours. En attendant, la « pôvre » bestiole se refait une santé au calme, mange à satiété et ne ramasse plus de coups de pieds ou de jets de cailloux mais, des caresses. Des photos du spécimen suivront d’ici peu.
Impossible de faire plus long pour ce jour. Les transferts n’attendent pas et comme je fais office de capitaine, il est temps d’y aller.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI. All Rights Reserved.
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.