Vidéo Raimiti

&nbrsp;

Jeudi 27 juillet, 8H25.
Palette de gris bien foncée qui couvre tout, d’un horizon a l’autre. Il est même tombé pas mal d’eau dans la nuit, ce qui a eu pour effet de remonter le niveau de nos cuves et de redonner une bouffée d’espoir au citronnier.
J’ai fini hier, le transfert bien trop tard pour faire la sortie Taketo prévue la veille. J’ai préféré rester tranquille dans ma cuisine avec un verre de rouge, brancher le nouveau décodeur, car nous étions sans TV depuis 2 semaines, et me mettre à jour des nouvelles du monde, en regardant la Corse flamber. Mise à jour assez vite faite après 20 minutes passées devant LCI, le « fast food » de l’info. Au final, aucune raison de s’inquiéter, ça va toujours aussi mal, un peu partout.
Des matines, Harrys et Marama sont partis pour une journée « pupuhi ». Je pense qu’ils vont se faire un point d’honneur à revenir avec pleins de poissons. Ils semblaient fort motivés au départ.
Vu Manihi hier soir pour sa dernière livraison de clients et marchandises diverses. Il a bon espoir pour que son kau fonctionne aujourd’hui. Il le faudra car demain, j’en ai 15 pour Raimiti, à récupérer au village. Entre le nombre de gens et leurs énormes valises qu’ils trimbalent souvent pour pas grand-chose, il va nous falloir y aller à 2 bateaux pour assurer le coup. Je croise les doigts pour que la météo soit avec nous et que pour une fois, Air Tahiti respecte le timing mais bon, c’est un peu comme croire au père Noël.
Ça y est, le terrain où va pousser la nouvelle maison est prêt. Il n’y a plus qu’a, sauf qu’avec le boulot que nous allons avoir pendant les 2 prochains mois, le chantier « maison » va obligatoirement être mis en standby.
Un nouveau venu s’est installé dans mon « petit jardin » là où poussent les orchidées. Au sol, j’ai un stock de noix de coco ouvertes qui me servent de futurs nids à orchidées. Eh bien, dans ce tas de cocos, un crabe de cocotier y a élu domicile. Quand on sait à quel point ces animaux sont craintifs et évitent les humains, c’est assez surprenant. Du coup, comme il ne représente aucun danger pour les orchidées, on le laisse là où il est, avec en prime, sa nourriture de base, soit un demi coco déjà ouvert, bien gras et prêt à être dégusté.
Rien de plus pour ce matin, à plus pour la suite...

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public