Vidéo Raimiti

&nbrsp;

vendredi 18 août 2017, 10h35.
Trop content ce matin, cette « vacherie » de vent semble décidée à se calmer.
J’avoue que j’appréhendai vraiment le transfert du jour avec l’arrivée possible du vol d’Air Tahiti, en retard. L’idée de passer une nouvelle nuit au village, dans les conditions vécues récemment ont vraiment de quoi refroidir le plus optimiste.
Donc ce matin, encore du vent mais c’est maintenant de la rigolade. Le transfert au village va pouvoir se faire dans des conditions normales, et même si A. Tahiti affiche un retard m’obligeant à rentrer de nuit, ce n’est pas bien grave. Je peux le faire et le ferai avec « bonheur ».
samedi 19 août 2017, 8h22.
Suite de la gazette commencée hier. Un transfert nickel, les doigts dans le nez et d’une facilité déconcertante. Même l’avion est arrivé à l’heure, ce qui m’a permis d’être de retour sur le motu, juste avant la nuit.
Au programme du jour, un nouvel arrivage de visiteurs qui fera que ce soir, Raimiti sera à son taux d’occupation maximal. Ensuite, dans les jours et semaines à venir, même si le nombre de visiteurs reste non négligeable, il ne devrait plus y avoir d’aussi importants mouvements de départs et d’arrivées. Les capitaines des « kau » n’auront plus besoin d’être en alerte et au taquet, comme c’est le cas pour le moment.

Ce matin, météo incertaine avec un vent de Sud-Est qui me semble vouloir se renforcer, pourvu que je me trompe.
Une sortie trimaran est au programme pour capitaine Harrys, son second Teriitahi, et plus d’une dizaine de visiteurs. L’idée est d’aller jusqu’à Tetamanu pour un masque-tuba, baignade, découverte de la passe, pique-nique à bord et retour en pêchant à la traine.
Si le vent se lève, ils passeront au plan B avec le motu de kokakoka pour destination.
Pour Marama et moi, c’est très simple (sur le papier). Un aller-retour au village pour récupérer la nouvelle dizaine d’arrivants.
Le reste : ménages, propreté du jardin, cuisine, refaire les pleins des kau et des groupes, plus les imprévus qui sont toujours au rdv : c’est à l’ami Junior de diriger la manœuvre.
Voilà en gros, la nouvelle journée qui nous attend. A noter, que malgré le monde que nous avons, tous nos visiteurs sont vraiment sympas et cools. Pour une fois, il n’y a pas le rabat-joie de service dans le rôle du grain de sable qui enraye la machine.
Ce qui a pour effet de motiver et booster toute l’équipe, qui donne sans compter avec les gens sympa, mais qui, comme les huitres se referment au contact du moindre polluant.
A suivre…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public