Vidéo Raimiti

&nbrsp;

Jeudi 7 septembre, 15h36.
Il suffit parfois de peu de choses pour refaire le plein d’énergie et de bonheur.
Ce jour, pas de transfert au programme, voilà une journée qui commence bien.
Harrys, Teriitahi et Aurélia sont de sortie pirogue avec les visiteurs restants. Les autres sont partis plonger. Raimiti est pratiquement vide pour la journée. Je vais pouvoir aller causer avec les boutons d’orchidées qui continuent à prendre du volume, sans passer pour le « frappadingue » de service.
Matinée bureau, me voilà à jour de la paperasse.
Après le repas de midi, retour chez moi à Tua avec l’idée de faire un coup de ménage dans le faré, et de raser la barbe naissante qui commence à gratter, vieille de 3 jours.
Rien n’a été fait comme prévu. A peine arrivé sur la terrasse de Tua, une énorme gerbe d’écume, encore en suspension, retombe à la limite du bleu clair et foncé, soit à une cinquante de mètres du récif.
Ce n’est pas une, ni deux, ni même trois, mais bien quatre baleines, escortées d’une dizaine de dauphins qui s’en donnent à cœur joie.
Retour en quatrième vitesse côté lagon, pour récupérer l’appareil photos et donner l’alerte à l’équipe.
Ensuite, plus d’une heure à en prendre plein les yeux. Mis à part des sauts hors de l’eau, le show était total. Même Castor et Rutu n’ont pu résister de se jeter dans l’océan pour aller nager un moment, avec elles.
Fin de journée. J’ai été « taketo » avec Marama, remplir un bac de meko et kito.
C’est bon, je vais bien dormir ce soir.
A suivre…

 

 

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public