Vidéo Raimiti

&nbrsp;

samedi 11 novembre 2017, 8h47.
Premier jour sans le moindre transfert au village. Plus qu’un seul visiteur qui est un habitué des lieux. Il s’agit d’un Suédois qui en est à son 6 ou 7 eme séjour chez nous.
Pour changer un peu de notre quotidien, toute l’équipe va partir avec la pirogue et le 60 cv pour une journée détente, pêche pupuhi, taketo, traine et, farniente. L’idée était d’aller jusqu’à l’Ouest mais, la couverture nuageuse qui semble s’épaissir, a décidé Junior de se contenter de suivre le bord en remontant le « papa » jusqu’à Otukaina.
Voilà qui va aérer et oxygéner les neurones de tous.
Bien sûr, il faut qu’il y en ait un qui reste. Impossible de laisser Raimiti sans un gardien. Avec tous les voiliers qui sont au mouillage à Hirifa, une visite surprise et non souhaitable est toujours possible.
Mais bon, cela ne me gêne pas du tout d’endosser le rôle de gardien et d’avoir Raimiti pour moi tout seul, pendant quelques heures. C’est même un moment si rare et privilégié que, je l’attends avec impatience.
Hier soir, voulant manger autre chose que notre éternel maa, Junior m’a fait bouillir quelques patates. Ayant ramené du fromage à raclette de mes dernières courses mais n’ayant pas l’appareil qu’il faut pour, j’ai mis mes patates dans un plat. Recouvert les patates de fromage, refermé le tout qui a ensuite passé 2 minutes aux bons soins du micro-onde. Eh bien, croyez-le ou pas, non seulement c’était mangeable mais, c’était carrément bon. La petite tranche de jambon de montagne et les 3 cornichons qui accompagnaient le tout…………un vrai régal !
Mis à part les 30 degrés ambiant, les cloisons en niau tressé, le sol en gravier des Tuamotu, on aurait pu se croire dans un chalet Suisse.
A la fin de ce diner made in Helvétia, Harrys est venu me rejoindre pour me persuader qu’après un tel diner, il était impossible d’aller dormir sans boire un petit digestif. Étant venu armé d’une bouteille de sa réserve, je peux maintenant affirmer que le mariage raclette/Get 27 : ça le fait très bien !
Même pas mal a la tête ce matin.
10h08.
Ça y est, ils sont tous partis. Raimiti est à moi tout seul pour un moment.
J’abandonne le bureau, vais éteindre le groupe électrogène et, rdv d’ici quelques heures.
lundi 13 novembre 2017, 10h43.
C’était tellement bien que je ne suis même pas passé par le bureau, si ce n’est pour tout fermer.
Hier, dimanche de repos pour tous, ou presque.
Ce qui fait que ce matin, tout le monde est bien en forme pour la nouvelle semaine qui démarre.
Le soleil ardent est au rendez-vous, ça chauffe grave, même à l’ombre. A suivre…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2017 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public