VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

samedi 16 décembre 2017, 12h44.
Pas de gazette ces derniers jours et c’est normal. Je suis tout juste de retour de Tahiti où j’ai été faire les dernières courses de 2017. Beaucoup de courses, des rdv administratifs et bien sûr, l’inévitable dentiste qui m’a bien fait souffrir.
Pour ce qui est du dentiste, le plus dur est passé, les prochains rdv concerneront des travaux plus doux, moins sensibles et plus de confort.
Le dernier Cobia passera livrer dans quelques jours mes derniers achats, et ensuite, plus rien, ce sera le vide total jusqu’à fin janvier. Il faudra absolument tenir sur les stocks. Chaque année, c’est la même chose avec presque 1 mois sans bateau qui viendra livrer, que ce soit chez nous ou au village.
Si tout va bien à Raimiti, j’ai retrouvé un motu plus que sec et brulé. Si les humains et animaux souffrent de cette chaleur excessive, la nature morfle grave.
Il n’y a plus une goutte d’eau en réserve pour les plantes. Le citronnier porteur de plein de nouveaux fruits se meurt, les orchidées se dessèchent, bref, ce n’est pas la joie !
Le ciel reste désespérément bleu et lorsqu’il y a une averse, elle nous évite en passant trop à droite ou trop à gauche, mais jamais sur nous.
Toute la famille à poils, ainsi que celle à plumes se porte bien. Ils enchainent les siestes à longueur de journée. S’il y a quelques activités, c’est assez tôt le matin ou au coucher du soleil, lorsque la température baisse un peu. Même Frégata a changé ses horaires pour avoir moins chaud.
Junior a bien avancé dans les réparations du Camzaz. Le kau sera comme neuf à la fin.
Pour le nouveau faré, les travaux sont en stand-by, en attendant la livraison du matos indispensable par le prochain Cobia.
Voilà pour les dernières nouvelles du tas de corail. Toute l’équipe sera de repos cet après-midi : il fait vraiment trop chaud pour les faire bosser.
A suivre…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2018 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public