VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

dimanche 4 février 2018, 11h58.
Aucune amélioration, coté météo depuis la dernière Gazette de vendredi.
Il pleut non-stop depuis 3 jours, et le motu commence à avoir du mal à absorber toute cette flotte.
Plus aucun visiteur au programme de ces prochains jours. Toute l’équipe est de repos jusqu’à demain.
Arrivée hier de Dominique, notre comptable-commissaire aux comptes qui est là pour boucler la compta 2017 de Raimiti. A la fin de sa visite, c’est lui qui va me dire combien j’ai perdu ou gagné de sous cette année.
Heureusement qu’il n’y a pas de visiteurs. Pour lui faciliter la tâche, le restau est maintenant transformé en cabinet comptable ou il peut étaler paperasses, factures et autres sur toutes les tables. De plus, il dispose de courant pour son ordi et d’éclairage pour les travaux nocturnes.
En cas de stress, le bar est à portée de main.
Mis à part le mauvais temps ambiant, les conditions de travail sont idéales pour que la calculette affiche des chiffres magiques, créant des envolées lyriques dans la colonne « crédit », à rendre jaloux n’importe quel poète de banquier. Oui, je sais, il faudrait que je regarde un peu moins Harry Potter.
Marama a acheté il y a un peu plus d’un an, un Quad (moto tout terrain à 4 roues) qu’il n’a jamais pu utiliser, pour cause des 4 roues complètement Out.
J’ai réussi à lui dégotter 4 roues neuves qui sont arrivées par le dernier Cobia. Inutile de dire qu’elles ont été vite montées, et que le gars Marama est plus qu’heureux. S’il pouvait mettre le Quad dans son lit, je crois qu’il le ferait.
Depuis ce matin, malgré la pluie battante, il aménage une piste coté Tua, qui lui permettra d’aller avec son engin jusqu’au Hoa voisin. Son idée étant de faire ensuite la même chose de l’autre côté, pour aller jusqu’à la grotte de Notre Dame des Miracles. S’il y arrive, cela lui fera un joli parcours de promenade.
De mon côté, je suis pas mal occupé au bureau pour préparer le salon du tourisme, puis mes courses et rdv en ville et enfin, mon départ pour l’autre côté de la planète. Quand je pense que dans 5 jours je vais quitter Raimiti et ses âmes pour 1 bon mois, ça commence à me faire peur !
16h, le même jour.
Le ciel reste bien bouché mais, la pluie a enfin cessé de tomber.
Pourvu qu’il y ait demain une éclaircie suffisante pour que je puisse passer ma dernière couche de peinture sur le Camzaz.
A suivre…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2018 Fakarava - pension RAIMITI. Todos los derechos reservados.
Joomla! es software libre, liberado bajo la GNU General Public License.