VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;
Quelques lignes avant de filer dormir. Après une nuit « diluvienne »
accompagnée de gros tonnerre et méchants éclairs, il y a eu ce matin une
petite accalmie relative et j’en ai profité pour raccompagner Teaki au
village. Au retour, nous devions être 3, mais madame Lonbalgie et son homme
ont préféré reprendre l’avion pour Tahiti. Seul mon Japonais du jour, petit
fils et arrière petit fils de Samourai ne s’est pas dégonflé pour rentrer
avec moi. Dire que le lagon était quelque peu agité n’est pas un doux
euphémisme, je pense que pas une jointure, pas un cartilage, aucun os ni
même les disques n’ont été épargnés et ce soir, j’ai comme quelques
difficultés a me mouvoir normalement.

La météo reste vraiment très instable, il fait bien trop lourd, la pluie
n’apporte aucune fraicheur, les nuages au ras du lagon ont une sale couleur
et la deuxième couche bien plus haute en altitude n’est pas non plus
sympathique, le vent souffle encore et toujours du Nord pour nous dire que
ce n’est pas fini. Pour confirmer cela et officialiser nos angoisses, une
nouvelle alerte de dépression tropicale qui pourrait tourner Cyclone est en
formation a quelques 1500KM au Nord Ouest de Tahiti et se dirige, en se
renforçant vers le Sud-Est, c'est-à-dire : Nous. Cette petite nouvelle se
nome OLI.

Du coup, nous revoilà a renforcer les amarres des mouillages, doubler et
même tripler celles des kau. Planquer ce qui risquerait de s’envoler car ils
prévoient pour cette nuit des vents a plus de 100KM/H. je n’avais jamais vu
le baromètre aussi bas, il affiche péniblement 994 HP (hecto pascal). C’est
tout comme, si nous étions dans une dépression qui se créerait au dessus de
nous.

En attendant le bulletin météo de demain, je vais vite aller dormir quelques
heures si c’est possible.
FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2020 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public