VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

Mardi 10 avril, 6h35 (du matin).
Le transfert du jour et des départs a du se faire à 5h30, pour pouvoir prendre le vol de 8h. Pas cool ce A.Tahiti, avec ses nouveaux horaires à la noix.
C’est Marama qui fait le capitaine.
Raimiti se vide doucement, il ne reste que 2 visiteurs et nous allons avoir 2 jours de calme relatif, avant le prochain débarquement de vendredi.
Juste ce qu’il faut pour récupérer un peu, recharger nos batteries et décider par quel chantier nous allons commencer. Junior et moi hésitons entre la prolongation du ponton d’Enata et la reprise des travaux chez moi.
Vu que j’ai quelques plaies pas bien refermées ni cicatrisées, je suis plus pour des travaux ou l’élément liquide salé du lagon, n’entre pas en jeux.
D’ici quelques jours, je devrais avoir retrouvé une étanchéité complète et cela, grâce au propolis d’abeille. C’est dingue comment je réagi positivement à ce produit naturel miracle.
Frégata qui avait disparu depuis plus d’une semaine est de retour. Toute belle mais affamée, elle a retrouvé sa cantine préférée.
Yoda est en chaleur, pas cool car Rutu n’a pas compris que vu la différence de tailles, ça ne pourra jamais marcher, même avec un escabeau.
Sinon, RAS sur les bestioles qui se portent toutes bien. Une nouvelle tuerie de coqs, poules et canards est au programme dès que la météo sera à la pluie. Ils se reproduisent plus rapidement que nous les consommons, d’où le souci d’envahissement.
17h41, le même jour.
Nos diverses tâches avancent bien. J’ai perdu mes lunettes et je les aie retrouvées 2 heures plus tard. Nous avons dû abattre un cocotier qui est ce soir en 15 morceaux de 80 cm pour servir de tuteur aux orchidées.
Junior fait fonctionner toutes ses neurones pour savoir comment il va pouvoir se fixer sur le vieux ponton et en rajouter un neuf en L, pour que le kau d’Enata puisse avoir son accès privé, pour les plongeurs, faire ses chargements et déchargements de bouteilles. Pour le moment, il fabrique son « gabarit ».
Harrys, toujours dans les nuages est arrivé à faire les vidanges des moteurs bateau. Il a vraiment du mal à tourner la page !
Mathias est allé plonger ce matin et cet aprèm, il a dû aller au village faire regonfler ses bouteilles vides. Le compresseur n’arrivant que la semaine prochaine, en attendant, c’est le système D.
Aurélie et les enfants ont l’air de bien s’adapter au motu, à la chaleur, au manque de bruit, de civilisation. Ils ont l’air de se « couler » assez simplement et facilement dans cette nouvelle façon de vivre.
Il est presque 18h, la nuit arrive vite, accompagnée d’une douce fraicheur qui fait le plus grand bien.
A suivre.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2018 Fakarava - pension RAIMITI. All Rights Reserved.
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.