VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

mardi 14 août 2018, 8h34.
Le temps passe vraiment trop vite.
C’est un peu la même cadence que celle des arrivées et départs des visiteurs.
Il y a tout juste de quoi assurer le quotidien sans avoir le temps de faire autre chose.
La ruche « Raimiti » tourne à fond et les abeilles de l’équipe sont parfois fatiguées.
Quelques nouvelles du front depuis la dernière gazette.
Marguerite, l’aide de Junior en cuisine pose son tablier et repartira demain à Moorea. Elle est percluse de rhumatismes et n’arrive pas à se déplacer normalement. Impossible pour elle (et pour nous) de continuer ainsi. Elle va donc commencer par aller faire 1 contrôle médical assez sérieux et, on verra pour la suite.
Patea est rentré hier à Tahiti comme cela était prévu. J’aurai bien aimé qu’il reste 1 mois de plus, vu le nombre impressionnant de transferts qu’il y a au programme. Mais bon, comme il démarre son « business », il faut qu’il puisse s’occuper de ses propres affaires. La création d’une nouvelle entreprise, aussi petite soit-elle demande quelques kilos de paperasses et tampons divers, pas forcément évidents à obtenir.
Pour le reste de l’équipe RAS. Tout le monde se porte relativement bien.

La plongée fonctionne à fond, tant mieux.
Difficile pour nous de trouver l’équilibre pour que chacun se sente vraiment bien. Nous sommes un peu trop nombreux et pas suffisamment organisés.
Il manque des logements. Que Mathias and Co aient leur propre maison, cuisine et dépendances. Que la case de Junior soit montée pour qu’après le boulot, il trouve calme et quiétude. Que chaque membre de l’équipe puisse se retrouver un peu seul et tranquille après le boulot. Bref, il y a encore pas mal d’améliorations à apporter.
Pour exemple, ma propre hutte faite pour 2 personnes doit en accueillir 4. A partir de ce soir, elle sera occupée par Marama, Harrys, Teriitahi et moi. Bonjour l’intimité !
Jeudi 16 aout, 8h26.
Pas moins d’une douzaine d’arrivées hier soir.
Cela fait un sacré monde à occuper, transporter et à nourrir, ce qui nous laisse aucune possibilité de faire autre chose que l’essentiel.
La petite tortue a dû passer la nuit dans 1 bassine dans mon bureau. C’était vraiment trop agité hier soir. Ce matin, elle a retrouvé son vivier flottant dans le lagon.
Les petits lapins grandissent à vitesse grand V. Là aussi, pas encore eu le temps de leur faire leur maison définitive.
Par contre, j’ai trouvé un moment pour faire l’ossature de mon futur salon en terrasse. Ma baraque devient de plus en plus confortable même si, il y a un peu trop de locataires.
Patea parti, Marama a pu prendre possession de sa chambre. Il est trop content et fier d’avoir son coin à lui tout seul. C’est bien la première fois que je le vois ranger, nettoyer, trier son linge sans avoir eu à faire la moindre demande. Pourvu que ça dure !
Marguerite est bien partie. Elle sera remplacée dès lundi prochain par Vaihere. Une copine d’une copine de Maluha.
Cette Miss sort d’un stage d’une année d’un restau de Papeete ou elle bossait comme commis de cuisine. Elle doit donc savoir faire la différence entre 1 carotte et 1 oignon. A suivre d’ici peu !
D’après radio cocotier, elle a une belle voix, chante bien et sait jouer de l’ukulélé. Junior pense que si elle est trop mauvaise en cuisine, elle pourra toujours nous remonter le moral en chantant la chanson des 7 nains. Hailli, haillo, on rentre du boulot………..
Ce matin, sable rose d’Hirifa pour nos visiteurs.
Cela va nous laisser le temps de trouver la fuite d’eau qu’il y a entre mon puits et le faré 5 lagon. Peut-être aussi, de poser le tapis spécial de ma salle de bain qui va demander une découpe compliquée.
Il est 9 heures, les visiteurs viennent de partir à Hirifa. Il est temps pour moi de passer aux travaux manuels.
A suivre…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2018 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public