VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

jeudi 30 août 2018, 9h50.
Quoi de neuf sur le motu ?
Beaucoup de grisaille depuis hier.
Un fort maraamu depuis ce matin, un lagon très « vénère », des visiteurs légèrement dépités par la météo, mon nouveau chantier en stand-by pour cause de pluie, un moral qui reste au beau fixe…………..rien d’exceptionnel à la porte du paradis !
Marguerite partie, elle est remplacée par Vaihere. La copine d’une copine de Maluha. La trentaine, dans les 120 kilos peut être même plus, ex danseuse, ex chanteuse, qui va tenter de seconder Junior dans la cuisine. Pour le moment, ça va mais c’est trop tôt pour se prononcer. Le souci est que lorsqu’elle bosse en cuisine, elle bloque tout passage par tribord et bâbord. Il faut donc contourner ou passer par la seconde porte !
Coté visiteurs, le rythme des arrivées et départs reste tout aussi intense. Pas le temps de savoir qui est qui, qu’ils sont déjà remplacés par d’autres.
Coté travaux, nous avons entamé un nouveau chantier qui au final fera un faré de 2 chambres, 1 salle de bain et terrasse.
Pour pouvoir démarrer les travaux sans trainer, j’ai fait préparer le terrain. Les fondations sont faites de récupération diverses. Toutes les bouteilles vides, les canettes de soda et bières, les boites de conserves écrasées ainsi que diverses ferrailles constituent la base de la maison. Cela a permis de faire un grand ménage et de libérer bien du volume dans notre dépotoir.
Bref, on recycle au maximum.
Il devient vraiment urgent d’agrandir le village du staff pour que chacun et chacune, ait son petit chez soi.
Même si les gars se montrent discrets, je commence à saturer d’avoir autant de monde chez moi. Mon faré tient plus du dortoir communal que du havre de paix auquel j’aspire.
10h, le temps continue de se dégrader.
La tortue est sortie du lagon pour retrouver le calme dans son bac qui est dans mon bureau.
Les chiens lui tiennent compagnie.
Le salon est fermé avec les paravents.
Nous allons surement devoir « bâcher » l’entrée du restau.
Malgré le mauvais temps, nous avons 1 dizaine de visiteurs sous la pluie battante, à Hirifa. Ils vont revenir frigorifiés, c’est certain.
Le vent se renforce, les branches d’orchidées se font secouer.
18H29,
Ça souffle vraiment fort.
La nuit risque d’être agitée
A suivre…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2018 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public