VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

lundi 3 septembre 2018, 8h27.
Ouverture du bureau et début de cette page de Gazette.
Les gars sont rentrés hier soir vers 21h de leur « évacuation sanitaire ».
Zaza toujours inconsciente a été prise en charge par les gens du dispensaire.
Pour ceux qui ne connaissent pas Zaza, Tatiana de son vrai prénom :
Son grand père était un chef indien Cheyenne, sa grand-mère une pure polynésienne = bonjour le mélange.
Elle est la doyenne de Fakarava, la mémoire vivante de l’atoll, la Reine de Tetamanu, la connaissance cadastrale indiscutable, la conteuse incroyable d’histoires et légendes qui concernent Fakarava. Celle dont même le Président de la Polynésie demande parfois conseil pour sa sagesse. Celle qui tranche et décide lorsqu’il y a des problèmes tant au niveau des familles, que de la commune.
Celle qui est crainte, écoutée et respectée……. du plus jeune au plus vieux.
Même les institutions religieuses craignent ses remarques, tout comme ceux qui ne l’apprécie guerre.
Pour ce qui du tableau état général clinique, on pourrait résumer par :
83 ans au compteur, un cœur bien fatigué, des poumons trop oxygénés depuis des décennies au tabac Bison, un œil mort et l’autre qui ne vaut pas grand-chose, par contre, tout le reste fonctionne sans le moindre problème.
Voilà en bref résumé qui est Zaza. Sans elle, le Popaa que je suis n’aurait jamais pu s’installer à Tetamanu.
Si aujourd’hui je suis accepté de tous, même des gens du village, c’est grâce à elle, qui à l’époque m’a imposé comme son « fils adoptif » a ceux qui voyaient d’un mauvais œil, l’installation du « blanc » sur le motu perdu. Et, ils étaient nombreux.
Pour conclure, notre bateau « Camzaz » est une contraction de Camille (le mari de Zaza) et Zaza. Ce bateau est mon héritage de leur vivant. C’est Camille qui a construit ce kau sur mesure, comme cela se faisait autrefois !
C’est avec ce kau, que je suis supposé continuer à promener leurs « âmes » lorsqu’ils seront partis dans l’autre monde.
11H08, le même jour.
Un rayon de soleil a réussi à percer suffisamment pour charger un peu les batteries solaires et reconnecter le téléphone.
Je viens d’avoir Zaza au téléphone. Elle a repris connaissance mais reste en observation au dispensaire.
En fin d’après-midi, il sera décidé si elle doit être évacuée ou pas sur Tahiti.
On se sent tous mieux d’un coup !
Fin de cette gazette pour ce jour…

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2018 Fakarava - pension RAIMITI - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public