VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

jeudi 15 novembre 2018, 17h09.
Les 10 derniers jours qui viennent de s’écouler sont passés à une vitesse hallucinante.
Pannes répétées du réseau internet, ce qui complique assez les choses.
Téléphone qui ne va pas mieux qu’internet, vu que c’est le même réseau.
Un onduleur de cramé pour ce qui est du solaire.
Une génératrice cramée pour ce qui est des groupes électrogène.
Bref, une belle série « merdique », comme nous n’en n’avions pas eu depuis un bon moment.
Il a fallu jongler avec le peu qui voulait bien fonctionner, pour assurer un Raimiti « normal » !
Du coup, après de longues discussions avec Junior et l’électricien, j’ai décidé d’acheter un nouveau groupe. Cela va nous permettre de faire fonctionner un tas de choses à n’importe quelle heure. Raimiti sera électrifié 24/24.
Pas question de mettre la lumière dans les faré mais, de pouvoir y installer des ventilateurs.
Plus de lampes solaires pour baliser le lagon, les Champs Élysées et les faré Tua mais, de vraies bornes avec du 220 volts. Ras le bol de ces lampes solaires qui bien que neuves tombes rapidement en panne.
Le salon clients ne sera plus en 24 volts avec des horaires restrictifs, mais en 220 et, disponible 24/24.
Quant aux installations solaires, elles seront mises à disposition du village du staff.
On va peut-être finir par y arriver, avec ce souci récurent de l’énergie.
Pour le reste, tout va bien sinon que l’équipe commence à donner de sérieux signes de fatigue.
Heureusement, la fréquentation touristique commence à se calmer. Même s’il reste du passage, le nombre de visiteurs commence à suivre la courbe de popularité de Macron.
Et c’est tant mieux, car il nous faut souffler et récupérer un peu.
Le fait de savoir qu’ils seront tous en vacances en janvier et février les stimule aussi.
Coté animaux, ils vont tous bien sauf les lapins qui ont attrapé la gale, surement transmise par un chat sauvage. Le traitement choc envoyé par les copains véto de la ville est arrivé, et en moins de 48h, il y a déjà une nette amélioration sur les oreilles, les paupières et le bout du nez tout pelé.
Vu la taille des requins bordés qui trainent dans le coin, la tortue est encore trop petite pour être mise en liberté sans risque de se faire croquer. Mais d’ici pas très longtemps, elle pourra quitter sa prison protectrice. Je pense que comme la précédente, elle restera dans les environs de Raimiti quelques années, jusqu’à sa majorité sexuelle.
Voilà pour un petit tour des nouvelles de Raimiti et de ses âmes.
A suivre...

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2019 Fakarava - pension RAIMITI. All Rights Reserved.
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.