VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;

vendredi 22 février 2019, 12h37.
La tempête est passée puis partie, Merci.
Nous n’avons eu qu’une demi-journée pour effacer au mieux les cicatrices de 48 heures d’anarchie totale.
C’était presque aussi bien qu’une manif de gilets jaune, ce truc qui commence presque normalement pour se terminer par un vandalisme total.
Arbres cassés, branches arrachées, montée des eaux dans le lagon assez dévastatrice, plage une fois de plus disparue, faré coté lagon détrempés, restau ruisselant d’humidité……Il y a eu un sacré ménage à faire.
A peine le temps de remettre l’essentiel en ordre, le Cobia est arrivé pour la grosse livraison. Plus de 4 heures pour seulement décharger et presque autant pour ranger.
Le même jour, en fin d’après-midi sont arrivés les 7 visiteurs qui étaient en « souffrance » au village.
Inutile de vous dire que c’est assez « sur les rotules » que chacun a finalement regagné son lit vers 22 h.
Depuis, Raimiti a repris son rythme de croisière. Enata fait plonger les arrivants, depuis hier et, petit à petit on arrive à se mettre à jour.
Ce matin, toute l’équipe était sur le terrain de Mathias pour l’aider à ranger bois, ciment, tôles et j’en passe qui une fois montés, vont se transformer en maison.
Marama vient de partir au village avec 2 partants et 1 seul arrivant. Il va en profiter pour revenir avec toute une cargaison de palmes de niau tressés pour refaire des cloisons.
Une nouvelle, Leiwana est arrivée de Moorea, il y a quelques jours, pour occuper le poste d’aide de cuisine.
Pour le moment, elle s’en sort très bien et, elle semble bien aimer ses nouvelles fonctions.
Pour le moment, elle bosse avec moi en cuisine et devrait avoir de bonnes bases lorsque Junior prendra la relève.
J’ai aussi embauché Ema, la femme de Teiva (le capitaine d’Enata). Elle est en charge des petits déjeuners et des lunchs. Mais aussi, elle donne un coup de main aux ménages, à la buanderie, au remplissage des bouteilles d’eau. Un tas de choses que les garçons ne vont plus avoir à faire, qui va me permettre de pouvoir les occuper a des taches plus masculines et physiques.
Bref, ça bouge dans tous les sens et Mon équipe commence à penser, raisonner, anticiper, agir et se dépenser dans une énergie positive qui me comble d’optimisme.
Mais bon, je suis à bonne école pour savoir que rien n’est définitivement acquis !
samedi 23 février 2019, 16h28.
L’expert-comptable est bien arrivé hier.
L’épluchage des comptes Raimiti est entamé. Voilà qui va m’occuper à lui fournir toutes les pièces comptable qu’il ne va pas manquer de me réclamer.
Étant toujours « coincé » en cuisine, ce qui me prend beaucoup de temps, je dois jongler entre le bureau, la cuisine et la salle de restaurant, ou nous l’avons installé.
Mais bon, on va y arriver.
A suivre...

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2019 Fakarava - pension RAIMITI. Tutti i diritti riservati.
Joomla! è un software libero rilasciato sotto licenza GNU/GPL.