VIDEOS

Présentation de Raimiti
&nbrsp;
Grasse matinée jusqu'à 8h et, Dieu : que c’était bon ! Réveil avec un beau
ciel bleu, un méga soleil et surtout un vent un peu calmé. Patea et nos
visiteurs sont allés à Tetamanu refaire la passe rentrante et avec ce beau
temps, ils doivent se régaler. Teaki et la fille de Vai, qui vient d’arriver
pour les vacances scolaires, ont fait dés l’aube, un massacre de Rai. J’ai
été obligé de faire stopper cette pêche trop abondante, ne sachant plus que
faire de tout ce poisson. Du coup, le repas de ce midi est tout trouvé :
poisson cru de Rai au lait de coco, fritos de Rai à la tomate et au
gingembre, salade verte et brie sans Rai.

Disposant d’un peu de temps, j’ai commencé à voir s’il était possible de
vous envoyer quelques photos pour illustrer le journal. Apparemment, cela
passe, une fois quelles sont bien réduites. Pour y arriver il faut que notre
émetteur local fonctionne plein pot, que le soleil soit fort et que mes
panneaux solaire soient chargés à bloc. Aussi, cela ne change rien pour vous
et surtout ne pensez pas que de votre coté, vous pouvez faire la même chose.

Il ne faut m’envoyer que du texte tant que je ne vous dit rien !

D’ici un petit mois, nous aurons un autre réseau internet qui sera
directement sur satellite et là, les choses seront différentes mais en
attendant….attendez ! Par contre, que cela ne serve pas de mauvaise excuse
pour ne pas m’écrire et d’ailleurs, je trouve que certains et certaines
d’entres vous se laissent aller ! Si certains silences continuent, je vais
bientôt donner des noms. Sachez que, d’avoir de tant a autre de vos
nouvelles est un réel plaisir, aussi, ne m’en privez pas. Et puis maintenant
que je suis résident permanent a Raimiti, j’ai beaucoup plus de temps pour
répondre a chacun.

17H30. Suite et fin de cette journée.

Le groupe électrogène vient de prendre le relais du solaire, c’est le bon
moment pour brancher mon internet. Après midi passée au calme ou j’ai pu
bouquiner sur ma terrasse. Quel plaisir que de se poser un peu avec un bon
bouquin (Stephen King) et d’avoir le paysage d’exception que j’ai, juste en
levant les yeux. Lorsque je serai vraiment installé et que j’aurai du temps
pour moi, je risque de pas mal squatter le coin.

Patea est encore sur le lagon mais ne devrait pas tarder à rentrer, il a
ramené notre petite famille de 4 au village. Ce soir, il ne reste que 2
visiteurs.

A demain pour une nouvelle semaine au bout du monde.

FaLang translation system by Faboba
Copyright © 2019 Fakarava - pension RAIMITI. All Rights Reserved.
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.